Article   May 19, 2021

Anciennement connu sous le nom de Haute-Volta, le Burkina Faso est un pays enclavé situé au milieu de la bosse de l’Afrique de l’Ouest. Ce pays relativement plat, occupant un vaste plateau, bordé de collines abruptes et dentelées d’une superficie de 274 200 km2, abrite 18,6 millions d’habitants. Le Burkina Faso (que l’on peut traduire par “le pays des hommes intègres“) a obtenu son indépendance en 1960 mais reste confronté à la pauvreté.

Le Burkina Faso regorge d’importantes réserves d’or, ce qui lui vaut la quatrième place parmi les producteurs d’or en Afrique. Ce pays à faible revenu accueille également chaque année un petit nombre de touristes qui contribuent à son PIB global.

Défis en matière d’infrastructures: 

Le développement des télécommunications est toujours retardé par des défis en matière de réglementation et d’infrastructures (qui nécessitent un développement). Le Burkina Faso a accès aux câbles sous-marins via le Ghana (avec un taux de pénétration d’environ 0,4 %). Selon les statistiques de Janvier 2020 , seulement 22% de la population (4,59 millions) avaient accès à internet.

Même s’il n’existe pas de solution miracle pour le redressement du Burkina Faso, nous savons que les satellites auront leur rôle à jouer.

Le profil croissant de l’Afrique dans l’Espace: 

Depuis 1999, onze pays africains (l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Angola, l’Égypte, l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, le Maroc, le Nigeria, le Rwanda et le Soudan) ont réussi à occuper l’espace avec trente-huit satellites unilatéraux et trois multilatéraux. Selon,  Space in Africa, l’autorité qui effectue des analyses de marché pour l’industrie Africaine de l’espace et des satellites, a estimé que 19 pays africains auront lancé les satellites dans l’espace d’ici 2024, avec un nombre total de satellites lancés dans l’espace par l’Afrique supérieur à 90.

L’un de ces 19 pays Africains qui deviennent une nation spatiale en peu de temps est le Burkina Faso. En Septembre 2020, le Burkina Faso a lancé dans l’espace son premier satellite, baptisé BurkinaSat-1.  

Newtec, un fabricant d’équipements et de technologies pour les communications par satellite, a apporté son aide lors des élections au Burkina Faso en 2013. Un système VSAT et une technologie de modem satellite IP ont été utilisés pour assurer la connectivité par satellite entre les bureaux électoraux et les bureaux de vote. Le système VSAT a été utilisé pour des communications rapides et sécurisées, l’accès à Internet, la vidéo-conférence et la surveillance, et ainsi, les votes ont été recueillis de manière sûre et efficace depuis les endroits les plus reculés. Grâce au service par satellite, le risque de perturbation a été réduit au minimum. La nécessité de déployer une infrastructure physique a été supprimée. L’accès à Internet était facile. Cela dit, la technologie VSAT peut accélérer l’accès à internet au Burkina Faso.

La technologie VSAT est dotée d’une bande passante plus large et d’une faible latence, ce qui lui permettra de bénéficier avec succès des futures activités menées par les gouvernements. Sans parler de la couverture satellite immédiate, du déploiement rapide et de la grande disponibilité, l’internet par satellite ne générera pas seulement des revenus pour l’industrie spatiale africaine, mais servira également une myriade de fonctions, de la transmission d’internet à l’armement des troupes militaires avec des armes intelligentes.

Internet par satellite a le pouvoir de dynamiser la capacité du Burkina Faso à voir au-delà des nuages pâles et d’aider le pays à résoudre des problèmes critiques dans les domaines militaire, social, pétrolier et gazier, et minier. Un simple acte d’exploitation de la puissance inhérente d’internet par satellite peut aider le Burkina Faso à dépasser les pays voisins.

Des centaines de fournisseurs d’Internet par satellite sont prêts à vous aider à chaque étape de l’installation, de la configuration et de l’exploitation d’un système VSAT. En plus de l’accès à l’Internet haut débit par satellite, les fournisseurs d’Internet par satellite offrent une VoIP de qualité, la vidéo-conférence avec CIR, un SLA fiable par D-TDMA avec une efficacité de 99% sur la charge utile, et un support complet de VPN accéléré et d’autres applications commerciales. Les petits satellites continuent par ailleurs d’envahir le ciel. De nouveaux bus satellitaires sont en cours de construction et permettront de conduire les zones périphériques non connectées vers le monde connecté.

L’avenir du Burkina Faso devrait être plus numérisé dans les prochaines années qu’il ne l’est aujourd’hui. Cependant, il reste encore un long chemin à parcourir avant que chaque citoyen burkinabé puisse ressentir les avantages de l’internet par satellite.